Hoya - La morpho nutrition, pour moi ?

Blog : La morpho nutrition, pour moi ?

En quoi consiste cette méthode ?

Selon la morphonutrition, le régime doit s'adapter avant tout à la morphologie d'une personne pour pouvoir engendrer une perte de poids efficace « esthétiquement ». Ainsi, chaque silhouette possède son régime minceur. La morphonutrition repose également sur l'étude des adipocytes. Les adipocytes sont les cellules grasses de l'organisme. Selon la topographie du surpoids, les cellules graisseuses ont un comportement propre.

• Une localisation androïde (sur le haut du corps) : les adipocytes du ventre sont   facilement atteints en limitant les pics insuliniques.

• Une localisation gynoïde (sur le bas du corps) : les adipocytes des fesses et des   jambes sont plus difficilement atteints. Le fait est qu'il y a un facteur   hormonal qui entre en jeu. De plus, une bonne circulation du sang est de mise.

Le morphotype et le groupe sanguin détermine le régime.

La morphonutrition prône une alimentation équilibrée. Cependant, selon la localisation de la masse grasse et les symptômes associés (tels les problèmes de circulation sanguine, les désordres métaboliques, les problèmes de digestion) chaque profil a des spécificités à respecter.

Les avantages de la morphonutrition
Il s'agit d'une combinaison de méthodes et c'est cela qui permet de maigrir de manière ciblée et incite au sport, essentiel à la perte de poids ciblée.La morphonutrition est également un soin pour certains profils.

Les limites de la morphonutrition
Il faut suivre les efforts sur plusieurs domaines en plus de l'alimentation, car l'alimentation seule ne permet pas de maigrir de manière ciblée. Il s'agit simplement d'adopter un équilibre alimentaire et d'y rajouter du sport et une ordonnance de phytothérapie pour maigrir. Au final, c'est ce que conseillent la plupart des régimes alimentaires. Il n'y a donc rien de vraiment révolutionnaire, mais rien de dangereux pour votre santé non plus.
Il faut suivre les efforts sur plusieurs domaines en plus de l'alimentation, car l'alimentation seule ne permet pas de maigrir de manière ciblée.

Il s'agit simplement d'adopter un équilibre alimentaire et d'y rajouter du sport et une ordonnance de phytothérapie pour maigrir. Au final, c'est ce que conseillent la plupart des régimes alimentaires. Il n'y a donc rien de vraiment révolutionnaire, mais rien de dangereux pour votre santé non plus.

La nutrition est la discipline qui étudie les aliments et leur utilisation par l'organisme. C'est un élément clé de la santé : certaines maladies sont directement liées à ce que l'on mange. Le point sur une science à l'importance croissante.

L'importance d'une bonne nutrition n'est pas une idée nouvelle... Déjà 400 ans avant JC Hippocrate disait que "l'alimentation était notre première médecine", et selon la médecine chinoise millénaire, les aliments sont aussi des remèdes dont il importe de respecter un mode d'emploi bien précis pour prévenir et même traiter les maladies.

La base d'une bonne nutrition repose sur l'équilibre, la variété et la modération de notre alimentation. Pour rester en bonne santé le corps a besoin d'une certaine proportion de glucides, de lipides et de protéines et aussi de vitamines et de minéraux.

Or l'alimentation moderne urbaine est souvent déséquilibrée, voire déstructurée et va de paire avec une vie de plus en plus sédentaire. Le rétablissement de bonnes pratiques est plus difficile qu'il n'y paraît et l'éducation nutritionnelle doit commencer très tôt, surtout lorsqu'on voit l'obésité infantile augmenter dans des proportions inquiétantes ces dernières années.

Dans l'état actuel des connaissances, on a mis en évidence le rôle de certains aliments comme facteurs de risque ou en contraire comme protecteurs face aux maladies. La diététique recommande les "bonnes pratiques alimentaires" pour tout le monde et des mesures spécifiques pour les malades ou pour ceux qui souhaitent perdre quelques kilos.

Pourtant la nutrition reste un énorme domaine scientifique à explorer et la recherche bat son plein à travers le monde sur des sujets complexes tels que les besoins nutritionnels de l'organisme, le rôle des facteurs génétiques sur l'état nutritionnel ou le mode d'action des nutriments et leur effet spécifique sur l'apparition des maladies.

C'est pourquoi dans les années à venir les recommandations en matière de nutrition sont appelées à prendre encore plus d'importance et à devenir de plus en plus précises en terme de prévention et de traitement des maladies.

Partager cette article :